Les favoriti de la Fenice

Historiquement, les « cantanti favoriti » étaient représentés par les chanteurs issus du chœur (la « capella »), qui se voyaient confier les parties solistes pour la « beauté de leur voix », ou la « disposizione di voce », impliquant leur aptidude à ornementer la musique écrite.

C’est dans ce même esprit que Jean Tubéry développe ses « favoriti », faisant appel à des chanteurs spécialisés dans la musique du « premier baroque », et ayant une solide expérience, en ensemble vocal comme en tant que solistes. Regroupés en ensemble de 10 à 16 chanteurs, ils forment le « coro dei favoriti » ou « Favoriten Chor » pour les disciples germaniques des Gabrieli et Monteverdi tel Heinrich Schütz ou Michael Praetorius.

Au niveau de la direction vocale, Jean Tubéry se sert de son expérience en tant que chef avec de nombreux ensembles et chœurs de niveau international (ensemble Jacques Moderne/Tours, Arsys/Bourgogne, Dunedin Consort/Edinbourgh, chœur de Radio France, Norway Solistenkor etc.) pour pratiquer une direction dans l’esprit des sources historiques, conciliant précision du geste avec une marge de liberté accrue laissée au chanteur-soliste.

Concernant la pratique ornementale, qui était au XVIe et au XVIIe siècle l’apanage des cornettistes et des chanteurs, Jean Tubéry souhaite partager ses vingt ans d’expérience en tant que professeur d’ornementation au conservatoire CNR de Paris, classe qu’il a ouverte conjointement à celle de cornet à bouquin (cornetto) en 1990.

De même, ses activités pédagogiques à travers les institutions les plus renommées en Europe et aux Etats-Unis (CNSM de Lyon, Schola Cantorum de Bâle, conservatoire royal de Bruxelles, Oxford University, Connecticut University-USA, Hochschule Trossingen, académie d’Ambronay, Sibelius Akademie…) constituent un atout majeur, en tant que personnalité musicale ayant fait ses preuves tant sur un plan instrumental (il a été considéré à maintes reprises comme chef de file de sa génération de cornettistes), que sur la globalité de son travail artistique (il s’est vu élu personnalité musicale de l’année 2007 par le quotidien belge « Le Soir »).

Conciliant expérience d’un ensemble spécialisé et enthousiasme de la nouvelle génération de chanteurs, les « Favoriti de La Fenice » ont pour dessein de souffler un « air nouveau » dans le milieu de la musique baroque.